Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à "Santé, handicap, fin de vie" Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Enfants du monde
Jean-Claude et Elisabeth Pidoux


La pandémie mondiale – avec la difficulté voire l’impossibilité de voyager d’un bout du monde à l’autre – a eu de profondes répercutions dans un secteur que beaucoup ignorent : les enfants gravement malades du cœur dans des pays qui ne sont pas équipés pour effectuer des opérations chirurgicales lourdes. Jean-Claude et Elisabeth Pidoux (membres de l'équipe "Dieu maintenant") travaillent depuis de très nombreuses années au sein de l’association « Mécénat Chirurgie Cardiaque ». Elle accueille en France des enfants pour une opération du cœur sans laquelle ils ne pourront plus vivre. Cette lettre de leur association nous font part des grandes difficultés rencontrées en 2020 et de leurs projets pour 2021  (1).

Sur le même sujet, on peut lire des extraits du livre « Mouloud au cœur » qui raconte la vie de Mouloud dans une famille d’accueil dans le cadre de Mécénat Chirurgie Cardiaque :
mouloudaucoeur.html

(0) Commentaires et débats

Au cœur de l'action du soin des enfants

En mars 2020 au début du premier confinement, 37 enfants se trouvaient encore sur le territoire, certains venant d'arriver ou ayant été opérés peu de temps auparavant.
Nous avons pu, en bénéficiant de vols de rapatriement d'étrangers vers leur pays, faire repartir les enfants guéris en usant de « débrouillardise » car les accompagnants d'Aviation Sans Frontières n'étaient pas autorisés à voyager sur ces mêmes vols.
Une dizaine d'enfants sont restés avec nous jusqu'en septembre.

En 2020, 112 enfants ont pu être pris en charge. Nous qui souhaitions en opérer 275 en 2020 ! Nous nous réjouissons d'avoir tout de même pu en accueillir autant. Cela n'a pas été si simple !

Les 9 centres chirurgicaux qui opèrent les enfants de Mécénat ont tous été présents, disponibles, formidables : malgré les lourds problèmes hospitaliers provoqués par la pandémie, jamais les opérations des enfants n'ont été refusées ni même reportées.

Pour les enfants qui sont en attente, nous devions nous assurer de leur état de santé pour savoir s'ils étaient encore en mesure d'être opérés, obliger les parents à retourner en consultation, à refaire des examens de base (radio pulmonaire ou une échographie).
Nous nous sommes aperçus que la majorité des parents ne pouvaient faire face à cette nouvelle dépense et que même un certain nombre de traitements n'étaient plus administrés faute de moyens.

AGIR COVID 19 est né à ce moment crucial afin d'aider financièrement les familles dans leur démarche de soins, en renforçant le parrainage médical déjà mis en place, en finançant examens et médicaments et parfois en prenant en charge un billet d'avion qui n'était plus à leur portée.


Tita, petit malgache (à l'hôpital)

Au cœur de l'action des familles d'accueil et du parrainage scolaire

Les familles d'accueil ont fait preuve d'un engagement sans faille, avec beaucoup de patience et d'amour. Certaines n'ont vu leur « petit » repartir qu'il y a quelques jours seulement, après 10 ou 11 mois de présence .Leur départ a été pour elles un soulagement car enfin les enfants retrouvaient leurs parents, mais aussi représenté un grand vide... En presqu'un an, des liens forts s'étaient noués et ces enfants de quelques mois avaient tellement appris grâce à elles. Certains, des nourrissons à l'arrivée, sont repartis en marchant...

Bien sûr le recrutement des familles d'accueil n'a pu se faire dans les mêmes conditions que les années précédentes. Mais nous avons une liste de futures familles, aussi à Paris qu'en Régions, prêtes à s'engager à nos côtés pour accueillir un enfant et qui toutes seront reçues en entretient dès que la situation sanitaire le permettra.

Cette année encore le nombre d'enfants parrainés a progressé : passant de 325 en 2019 à 347 en 2020. Et cela dans une période difficile : soit à cause de la pandémie (dans la totalité des pays les restrictions de circulation et la fermeture des écoles), soit à cause du contexte politique ou même de guerre civile dans certains pays interdisant nos référents de circuler, soit à cause des conditions climatiques exceptionnelles (inondations...).Nos référents, sur place, ont réussi, dans ce contexte, à faire un travail formidable, même si la visite de certains enfants était impossible. Presque tous les parrains ont pu recevoir des nouvelles !

Au cœur de l'action de la formation des médecins

Un an après le lancement de la plateforme de formation en ligne, le nombre d'inscriptions ne cesse d'augmenter et près de 300 médecins de 20 pays différents sont inscrits sur l'application « Formation 5/5 ». Avec 145 jours cumulés de formation sur l'application et une moyenne de 13 heures par médecin, nous enregistrons un fort taux de déploiement avec 92% de médecins inscrits ayant commencé une formation, et une progression moyenne par formation de 88%.

Pour donner suite aux retours des médecins qui plébiscitent le lancement de nouvelles formations et qui souhaitent approfondir leurs connaissances en cardiopédiatrie, nous avons mis en ligne des études de cas présentées par le Pr. Francine Leca.
Enfin, 14 nouveaux cours de niveau avancé seront lancés début 2021.


Tita, trois semaines après l'opération

Au cœur des actions de soutien

Des événements (connectés) : En cette année 2020 si particulière et l'annulation de nombreux événements physiques (Schneider Electric Marathon de Paris, 24h du Mans, Étape du Tour de France, Yogis du Cœur), Mécénat Chirurgie Cardiaque a su réagir en créant des événements digitaux pour continuer à lever des fonds : « le marathon confiné », les Yogis du Cœur à la Maison, La Grande Tombola on-line des 24h du Mans ou encore le « Coureurs du Cœur Challenge ».
Un succès qui a permis de fédérer les acteurs et de concrétiser la mise en place de nouveaux projets comme les challenges connectés pour les entreprises.

Des donateurs : Nouveauté 2021 ! Mécénat Chirurgie Cardiaque met à disposition de tous ses donateurs un espace individuel sécurisé en ligne qui permet à chacun :
– de faire un don en ligne,
– de visualiser l'historique de ses dons et télécharger ses reçus fiscaux,
– de mettre à jour ses coordonnées et contacter le service donateurs.

Des écoles : Au sein des établissements scolaires, les actions auront été mises à mal avec la fermeture des classes de mars à septembre. Il a donc fallu réinventer en proposant de nouvelles idées remplaçant les traditionnels cross fédérateurs de début d'année.
Deux choses à retenir : si les rassemblements ont été interdits, les écoles ont répondu très favorablement à la mise en place de challenges type « un marathon par classe » au sein même des heures de cours de sport ! Le digital s'est aussi peu à peu développé grâce aux pages de collecte en ligne dédiées à chacun des établissement qui le souhaitait !
Enfin, n'oublions pas l'événement de cette année ; le Vendée Globe qui fédère un très grand nombre d'écoles et de passionnés de voile ! Les élèves de France suivent Samantha Davies avec assiduité et solidarité car ils mènent en parallèle des actions formidables !

Des Coureurs du Cœur : A l'occasion d'un défi sportif, d'un événement personnel ou culturel, les Coureurs du Cœur portent les couleurs de l'Association et collectent des fonds pour opérer des enfants. Une plateforme de collecte sécurisée est mise à leur disposition. Grâce à ces coureurs ce sont 26 enfants qui ont pu être sauvés en 2020 ! Amis sportifs, nous vous proposons de rejoindre nos deux grands défis de 2021, l'Étape du Tour de France (4 juillet à Nice) et le Schneider Electric Marathon de Paris le 17 octobre.

Des Entreprises : De nombreux nouveaux partenaires sont venus rejoindre les fidèles mécènes de l'Association. C'est avec une immense reconnaissance que nous les avons accueillis avec de nouveaux projets solidaires.

En 2021, Mécénat Chirurgie Cardiaque propose aux entreprises un challenge connecté solidaire auquel tous les collaborateurs peuvent participer ! Une solution simple et clés en main pour sauver ensemble des enfants.


Belal, fils d'un boulanger de Damas qui aime dessiner.

L'objectif de notre Association est de prendre en charge
250 enfants atteints de malformations cardiaques en 2021.

1- Enfants du monde, revue de l'association "Mécénat Chirurgie Cardiaque", janvier-mars 2021 / Retour au texte