Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à " Quelques repères " Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Espérance


L'espérance au seuil de la mort
Savonarole

Savonarole était, au 15ème siècle, Prieur du couvent St Marc à Florence. Sa prédication transforma la ville au point que s'y instaura un régime politique assez difficile à définir, empreint d'austérité et de ferveur, à la fois théocratique et démocratique. Son succès lui valut quelques inimitiés et entraîna un conflit avec le Pape Alexandre VI, un Borgia. Longtemps considéré comme suspect, la sainteté et l'orthodoxie de ce Dominicain apparaissent aujourd'hui avec clarté. En témoigne cet extrait de la méditation sur le Miserere (Ps.50) qu'il rédigea dans son cachot, les jours qui précédèrent sa mort : il monta sur l'échafaud le 23 mai 1498 où il fut pendu et jeté dans les flammes du bûcher.


L'espérance, une forme de notre rapport à Dieu
Antoine Delzant

Par-delà tous les objets qui peuvent combler notre désir, l'Espérance nous ouvre sur un avenir que rien ne peut boucher. Elle veut la relation à l'autre même quand celui-ci n'est plus d'aucun secours ; elle « se pose contre la mort ». L'Espérance permet aux chrétiens de traverser les épreuves d'une Église qui a perdu ses privilèges. Elle vise Dieu pour Lui-même et non pour l'aide qu'on peut en attendre.