Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour "Carrefour des arts" Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Psaumes et poèmes



L'amour, avec Khalil Gibran et Joseph Matar - poète et peintre libanais

Lorsque l'amour vous fait signe suivez-le, / Bien que ses chemins soient escarpés et sinueux. / Et quand ses ailes vous étreignent, épanchez-vous-en lui, / En dépit de l'épée cachée dans son plumage qui pourrait vous blesser. / Et dès lors qu'il vous adresse la parole, croyez en lui, / Même si sa voix fracasse vos rêves, comme le vent du nord saccage les jardins.



Abba, Père, avec Jean Grojean et Paul Klee

Dieu se disait : Comme c’est curieux une vie humaine. Mais plus tard, car il avait inventé la durée, il s’est approché, il s’est démasqué./ Il va et vient derrière moi. Je ne le vois pas, je ne l’entends pas, mais je le devine. (…)/ Dieu a choisi pour langage un Galiléen avec cet accent qui ferait rire en ville si ce qu’il disait ne tombait de si haut.



Pense aux autres, avec Mallak Mattar et Mahmoud Darwich

En 2014, Mallak Mattar a treize ans. Elle vit sous les bombardements israéliens dans la bande de Gaza. Pour échapper à la peur, elle ramasse une boite d’aquarelles et se met à peindre. C’est pour elle, depuis ce jour, sa façon de survivre. « Mon art consiste à peindre ce qu’éprouve mon cœur – il me représente », explique-t-elle.
Mahmoud Darwich (1941-2008) est un poète palestinien qui a vécu longtemps en exil. Mort à Houston (USA), son corps a été rapatrié et enterré à Ramallah, la ville où il est né, dans un lopin de terre près du palais de la Culture. Il n'a jamais cessé de combattre pour une paix juste et de l'espérer.



La Palestine est belle, avec Mahmoud Darwich et Sliman Mansour

Mahmoud Darwich est une des figures de proue de la poésie palestinienne. Né à Al Birwah (Galilée, Palestine) en 1941, il est mort à Houston (États-Unis) en 2008. Profondément engagé dans la lutte de son peuple, il n'a pour autant jamais cessé d'espérer la paix.
Sliman Mansour est né en 1947 à Ramallah. Il est l’un des grands noms de l’art contemporain palestinien. En 1994, il a cofondé al-Wasiti Art Center à Jérusalem-Est. Il est membre fondateur de l'Académie internationale des arts de Palestine, créé en 2004.



Il faut partir, Jean Debruynne

Il faut partir, gens du peuple de Dieu ! Vous pensiez vous installer ici, dans la serre chaude de cette rencontre ? Vous prétendiez vous établir dans la maison de Dieu ? Mais Dieu n’a pas de maison !



Danse pour Mahsa

Poème pour Mahsa (Afghanistan) et dessins de Shamsia Hassani (Iran)
Une jeune danseuse de Kaboul est allée sur sa terrasse cheveux au vent et a longuement dansé en hommage à Mahsa Amini, jeune iranienne morte dans un commissariat, pour un voile mal ajusté et en soutien aux manifestants iraniens.



Femmes de Palestine

Rawan Anani est une Palestinienne, née à Jérusalem-est. Elle est membre de l'Union des Artistes Palestiniens. Les poèmes de Ziad Medoukh sont écrits directement en français, par un Palestinien francophone de Gaza :
" Tu crois toujours en l'avenir / Tu défies le silence par ton sourire / Pour nous tu cherches le bonheur / Tu es la mémoire de notre peuple / Tu es la femme palestinienne..."



Dame Pauvreté... avec Charles de Foucauld et Georges Rouault

" Mon Seigneur Jésus, comme il sera vite pauvre celui qui, songeant à tout ce qu’on fait à l’un de ces petits, on vous le fait, que tout ce qu’on ne leur fait pas, on ne vous le fait pas..."



Le Jour au fond du jour sauvera-t-il le jour ?... avec Marielle et Cirilo Novillo

"Que vous existiez ou pas, Seigneur / peu m'importe / L'amour que j'aurai eu à vous aimer / Existant ou pas / me console de tous les doutes / illumine ma vie / transforme mes ténèbres en lumière...



Il est là, ce matin... avec Gérard Bessière et Danièle de Luca

" Il est là, ce matin le premier brouillard de l’automne… (...) Qui sait si nos brouillards intimes ne sont pas gorgés de soleil naissant, d’enfance à venir, d’Être jaillissant ? "



Il n'a pas eu bonnes gens, variations entre le Père Duval et Jérôme Bosch

Il n'a pas eu bonnes gens tout son compte de vie et d'amour et de joie... Mais la colère gronde sur la terre comme aux Cieux ! Mais la colère gronde, la colère du Bon Dieu...


Variations autour du Psaume 12, Paul Claudel et Marthe Péalat

Et alors, Seigneur, c’est pour toujours ? Ça va durer longtemps que tu m’oublies et que tu détournes de moi ta figure ?


Peut-on parler de " Lui " ? avec Gérard Bessière et Vincent Van Gogh

"Dieu" Qu'il est bref et tremblant, le mot le plus usé sur les lèvres des âmes ... Peut-on parler de « Lui », dire : « Tu », comme nous disons « je », « nous » au pays des humains ?


Psaume 138, avec Zao Wou-Ki

J'avais dit : « Les ténèbres m'écrasent ! »
mais la nuit devient lumière autour de moi.
Même la ténèbre pour toi n'est pas ténèbre,
et la nuit comme le jour est lumière !


Psaume 8, avec Marc Chagall

O Seigneur notre Dieu, qu'il est grand ton nom par toute la terre !

Jusqu'aux cieux ta splendeur est chantée
par la bouche des enfants, des tout-petits
rempart que tu opposes à l'adversaire,
où l'ennemi se brise en sa révolte.