Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à " Eglise en question " Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

L'Eglise vue par l'équipe "Dieu maintenant"

L'équipe animatrice du site "Dieu maintenant" est composée de 23 personnes dont l'âge s'échelonne de 30 à 85 ans. Elles sont de sensibilités religieuses différentes : certaines sont pratiquantes d'autres non. Elles ont également des options politiques diverses (sauf d'extrême droite). Elles ont en commun de croire que, par-delà nos diversités, une parole chrétienne libre peut trouver son chemin.

Nous entendons par parole libre:
- une parole qui ne s'oppose pas systématiquement à la hiérarchie (et nous situerait en contre-dépendance);
- une parole qui reflète notre diversité ou nos divergences quand celles-ci apparaissent (et non une parole qui cache, sous couvert de communion, des points de vue différents) ;
- une parole nette quand il y a consensus sur un point entre nous. Ceci sans prétendre pour autant posséder la vérité mais en faisant apparaître nettement notre point de vue commun surtout quand l'enjeu nous semble important.

L'équipe animatrice n'est pas une équipe de rédacteurs bien que certains soient capables de rédiger. Elle organise des débats en son sein et tente de diffuser cette liberté de parole sur le site "Dieu maintenant". Vous trouvez dans cette rubrique les articles qui, discutés ensemble, ont reçu l'approbation de l'unanimité des membres. Quand un article n'est travaillé que par quelques-uns il est signé "Nicodème".



P.M.A. pour toutes, une question disputée.
Sommes-nous liés d’avance par une position d’Église ?
Nicodème

Le débat sur une loi de bioéthique, prévoyant notamment d’ouvrir la PMA à toutes les femmes, vient de s’ouvrir à l‘Assemblée nationale, mais cela faisait déjà quelque temps qu’il agitait l’opinion. La manière dont la hiérarchie catholique apporte sa vérité sur le sujet sans réellement s'ouvrir elle-même à un débat a paru à plusieurs d’entre nous mériter une réflexion, esquissée par cet article. Nous espérons que, tant sur le rôle de la hiérarchie catholique lors de débats de société que sur le fond des problèmes posés par le projet de loi, notre initiative permettra des échanges fructueux pour un approfondissement de nos idées à tous.

Ce texte, travaillé par l'équipe animatrice, est signé Nicodème : cela signifie qu'il remporte l'assentiment de la plupart des membres de l'équipe qui ont participé à l'échange mais que l'un ou l'autre émet des nuances importantes qui ne nous autorisent pas à le signer de l'équipe dans son ensemble. Nous mettons dans les "commentaires" les échanges qui d'habitude sont internes à l'équipe animatrice pour vous permettre de voir comment nous travaillons... et pour amorcer le débat avec ceux qui le désirent.
Mis en ligne le 1er octobre 2019



En hommage à Michel Jondot (28 juin 1932 - 7 juin 2019)
Cliquer sur les titres en rouge pour accéder aux textes

Michel Jondot, après des études de lettres classiques, est entré au séminaire des Carmes à Paris. Il fut ordonné prêtre en 1961 et occupa différentes fonctions dans l’Église. L’article de Guy Lafon retrace brièvement les différentes étapes de sa vie ainsi que l’esprit de fidélité et de liberté qui le caractérisait. L’équipe animatrice désire demeurer fidèle à cet esprit.
Cet hommage à Michel répond à la demande de nombreux amis de Dieu maintenant. Ce n’est néanmoins pas le dernier mot de Michel : avant son départ, il avait rédigé plusieurs articles pour le site. Nous les mettrons en ligne ultérieurement. Nous conservons également ses homélies déjà en ligne sur le site.

Célébration pour le départ de Michel Jondot
le 14 juin 2019, église Sainte Bathilde - Chatenay-Malabry

Accueil et Liturgie de la Parole

- Accueil
par l'équipe animatrice de Dieu Maintenant

- Lecture du livre de la Sagesse 7, 1...16
choisie par l'équipe animatrice

- Lecture de l'Evangile selon St Matthieu 6,1...18
choisie par Michel

- Homélie par Christine Fontaine
Michel, sachant que ses jours étaient comptés, a dicté une lettre pour Monseigneur Rougé. Il demandait que Christine Fontaine assure l'homélie. Cela lui fut accordé sans difficulté.


Dernier adieu

- Témoignage de Mohammed Benali, demandé par Michel
Mohammed est l’un des trois cofondateurs, avec Saad Abssi, de « La Maison islamo chrétienne ». Saad est trop fatigué pour être physiquement parmi nous. Mais Mohammed est aussi – et peut-être d’abord – celui qui fut (et qui demeure) confié par son propre père à Michel. Mohammed, ayant été retenu au Maroc par une grève de l'aviation, son propre témoignage est resté inédit. Il a demandé à Aouatif, son épouse, de lire celui de la mosquée de Gennevilliers dont il est Président.


- Témoignage de Patrice Leclerc, demandé par Michel
Patrice est l’actuel maire communiste de Gennevilliers. Il n’est pas croyant. Mais c’est avant tout l’ami. Michel et Patrice partageaient l’un et l’autre ce même désir et ce même combat pour une société plus juste et fraternelle, ce même humour aussi qui les rendaient profondément complices. Pour Michel, Patrice est l’un de ceux dont on peut dire en toute vérité qu’il n’est pas de ces hypocrites dont la société foisonne. De ceux qui veulent accéder au pouvoir par goût personnel tout en prétendant servir les autres. Entre Michel et Patrice, il y avait ce même désir du service totalement gratuit en faveur d’abord des plus démunis c’est-à-dire sans exercer sur eux un quelconque paternalisme.


- Texte de Michel "Mon Eglise, cette vieille qui fait pitié" choisi par l'équipe animatrice
Michel a écrit ce texte il y a seulement quelques semaines pour « Dieu maintenant ». Ce n’est pas lui qui a demandé qu'il soit lu aujourd’hui mais l’équipe animatrice. Elle désire que soient entendues les peines aussi bien que les joies que Michel a exprimées lui-même et qu’il a vécues dans un esprit de grande liberté parce que de grande fidélité à l’Église. Nous précisons que ce que Michel, dans ce texte, dit de la hiérarchie ne concerne pas Mgr Rougé, ici présent, qui n’est évêque de Nanterre que depuis peu de temps.

Témoignages

Guy Lafon
L'Eglise se fait conversation

Guy Lafon et Michel Jondot étaient ensemble au séminaire des Carmes. Depuis, ils ne se sont jamais quittés. Guy fut aussi le directeur de la thèse de théologie de Michel sur " La Joie " de Georges Bernanos. Amis très proches, ils échangeaient autant sur la vie quotidienne que sur les mutations de la pensée contemporaine. Nous reproduisons ici le prologue, écrit par Guy, du livre « L’Église se fait conversation » : il retrace les principales étapes et la personnalité de Michel.

Christine Fontaine
Michel, mon frère et le nôtre

Michel Jondot et Christine Fontaine : un homme et une femme, un prêtre et une laïque réunis dans un même service et un même amour de l’Église, sans aucune supériorité de l’un sur l’autre ni confusion des fonctions. Cette relation ne pourrait-elle en préfigurer une autre : celle qui pourrait unir le peuple des baptisés à la hiérarchie ?

Iyad et Claire Hallaq
Notre mariage

Iyad, 40 ans, est l’un des trois filleuls de Michel Jondot. Marié à Claire, 37 ans, ils sont les parents de trois enfants : Alexis 7 ans, Basile 4 ans, Héléna 11 mois. Ils évoquent Michel en racontant la préparation de leur mariage et sa célébration à l’église.

Jacques Bruneau
Des visages d'Eglise dont nous rêvions

Jacques Bruneau et Michel Jondot se sont connus dans les années 70, au séminaire de Morsang-sur-Orge : l’un y enseignait la philosophie et l’autre la théologie. Mais c’est avant tout une même passion pour une Église pauvre et « servante des pauvres » qui les a réunis. Ils partageaient aussi un même étonnement devant le manque de confiance de la hiérarchie à l’égard « du peuple de ses laïcs ».

François Matthey
Lucky Michel,
l'homme qui aime deux fois plus vite que son âme

François Matthey a été séminariste pendant 18 mois à Issy-les-Moulineaux. Michel Jondot y enseignait la théologie. On le surnommait Lucky… « un surnom, écrit François, qui dit si bien notre chance d’avoir pu croiser ton chemin. »



Départ de Michel Jondot (28 juin 1932 - 7 juin 2019)
Christine Fontaine, au nom de l'équipe animatrice


Voeux de nouvel an 2018
L'équipe"Dieu Maintenant"

L'équipe animatrice vous souhaite une bonne année 2018 : qu'elle soit pour nous l'année de l'hospitalité !


Scandale dans l'Eglise
Marité Delalande, Michel Poirier, Michel Jondot

Les medias dévoilent presque chaque jour des comportements très graves dont sont responsables des prêtres et des responsables dans l'Eglise. On ne peut ni rester indifférent ni se taire. Comment réagir ? Trois membres de l'équipe animatrice de Dieu Maintenant, se situent. Chacun d'eux, de façon différente, dit sa souffrance.


Voeux de nouvel an 2018
L'équipe"Dieu Maintenant"

L'équipe animatrice vous souhaite une bonne année 2018 : qu'elle soit pour nous l'année de l'hospitalité !


A propos de l'accès à l'eucharistie (à l'occasion du synode romain sur la famille)
L'équipe"Dieu Maintenant"

La déclaration qui suit n’a pas pour but de clore le débat sur l’accès à la communion eucharistique des divorcés remariés, elle est une proposition pour la réflexion. Elle se situe dans la cohérence catholique ; un article différent abordera les questions de l’hospitalité eucharistique entre catholiques, orthodoxes et protestants.
Cette déclaration est suivie d’une argumentation qui repose en particulier sur la lecture que nous faisons du discours sur la montagne où Jésus donne une loi nouvelle.


Quand le pape s'appelle François
L'équipe"Dieu Maintenant"

Le 19 mars 2013, "François" est intronisé officiellement à Rome. Nous sommes heureux de l’élection de ce nouveau pape qui veut mettre la pauvreté et les pauvres au cœur de l’Eglise. Nous aimons la simplicité de paroles et de comportement qu’il a manifestée lors de ses premières apparitions. Mais nous apprécions aussi l’humour du nouveau pape qui décide de se placer sous le patronage de François d’Assise...


L'Eglise catholique et la démocratie
L'équipe"Dieu Maintenant"

La société est en perpétuelle évolution. Les limites entre l'interdit et le permis se déplacent : avortement, mariages homosexuels, mères porteuses. Le chrétien se trouve entre deux morales contradictoires. Comment vivre dans la foi les contradictions culturelles de notre temps ? Telle est à peu près la question que se sont posée les membres de l'équipe animatrice de Dieu Maintenant. Il nous a semblé que le compte-rendu de ces échanges pourrait intéresser beaucoup de ceux qui fréquentent notre site.


Un commandement nouveau
L'équipe"Dieu Maintenant"

"Il s'agit de « cheminer » avec Jésus, chercher humblement le pas à poser aujourd'hui et jour après jour, sans prétendre jamais que ce puisse être le dernier. Le seul « bien » consiste à faire un pas après l'autre. Le seul mal est de prétendre être arrivé." Telle est la conviction de l'équipe animatrice de "Dieu maintenant", au milieu d'un monde et d'une église qui parfois semblent déboussolés...


L'Eglise des saints
L'équipe "Dieu maintenant"

Avant d'être une institution hiérarhique, l'Eglise est le lieu où le croyant s'efforce de répondre à la Parole de Dieu. Elle prend chair, aujourd'hui encore, et appelle à la sainteté: "Notre Eglise est l'Eglise des saints..." (Bernanos).


L'Eglise maintenant
L'équipe "Dieu maintenant"

Sans arrogance et sans timidité, avec les convictions particulières qui sont les nôtres, nous posons sur l'Eglise un certain regard. A travers tous les aspects qu'elle peut prendre, il s'agit de déceler l'ouverture qu'elle permet et que désigne le mot "Charité" : "Tout ce qui ne va pas à la charité est figure..." (Pascal).