Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à " Aventures et rencontres " Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Aventures et rencontres
avec des amis


Le métier d’orpailleuse : aumônière de prison
Federica Cogo

Jusqu’à l’an dernier Federica a été aumônière au sein de l’Aumônerie Œcuménique des prisons du canton de Genève. Elle a exercé cette profession pendant quinze ans. Elle la compare au métier d’orpailleur : « En aumônerie, les gens arrivent avec toutes les bizarreries de leur vie et tu es là, en train de passer au tamis pour trouver la pépite ou à aider la personne à découvrir elle-même cette pépite. »
Merci, Federica, d’avoir accepté de nous partager ton expérience !


Une femme dans l’Église, parcours
Marie-Reine Mezzarobba

Marie-Reine Mezzarobba est théologienne. À ce titre, elle a déjà écrit plusieurs articles pour Dieu maintenant. Aujourd’hui, elle nous livre un témoignage sur son propre parcours : celui d’une femme parmi d’autres engagées dans l’Église, dans les années 1990. Au travers des appels, des emplois, des missions et des rôles s’est tracé un chemin qui l’a faite évoluer dans sa conception du rôle des laïcs dans l’Église, dans sa conception de l’Église et dans sa foi.
Le plan de l’exposé est chronologique, en soulignant chaque fois comment la vision qu’a Marie-Reine du rôle de la femme en Église évolue avec cet emploi, cette charge ou cette formation


Un parcours d'Eglise
Jean Verrier

En mai 1954, quelques mois avant le déclenchement de la guerre d'Algérie, Jean organise avec plusieurs jeunes chrétiens de son âge une rencontre sur les conditions de vie des Nord-africains en France et sur la situation en Algérie : « C’est dans ces années que brusquement, un soir précis, en montant les escaliers de la gare d’Asnières, j’ai comme la révélation que les pauvres sont au centre de ma vie chrétienne. Une révélation comme celle que reçut Claudel derrière un pilier de Notre-Dame de Paris ! »
Né lui-même dans une famille pauvre, poussé par des maîtres de « la laïque », il gravira tous les échelons de l’enseignement jusqu’au poste de professeur à l’université de Vincennes (devenue Saint-Denis – Paris-VIII). Des relations de profonde amité le lieront pendant 50 ans à Tzvetan Todorov, jusqu'à sa mort en 2017. Il sera également un ami proche de Michel de Certeau. Il partage avec eux le refus de toute pensée unique, de tout totalitarisme. A notre demande, Jean raconte ici son parcours d’Église...


Rencontre avec Pierre Whalon
Jean-Michel Cadiot - Pierre Whalon

Pierre Whalon est évêque de l’Église épiscopalienne. Jean-Michel Cadiot est membre de l’équipe animatrice de « Dieu maintenant ». Ils sont amis depuis plus d’un demi-siècle. Nous trouvons le signe de cette profonde amitié dans l’entretien que Pierre Whalon a accordé à Jean-Michel pour nous.


L'Eglise n'est plus notre affaire
Agnès et François Matthey

Agnès, 67 ans, a été professeur des écoles. François, 69 ans, est journaliste retraité. Ils habitent au nord de Montpellier. Mariés depuis 43 ans, ils ont quatre enfants de 39 à 25 ans et un petit-fils. François a connu Michel Jondot quand celui-ci était professeur au séminaire d’Issy-les-Moulineaux. Depuis plus de quarante ans, ils ne se sont jamais perdus de vue. À la demande de « Dieu maintenant », ils retracent l’itinéraire de leur parcours religieux : « La Foi est toujours là mais la religion n’est plus notre affaire », écrivent-ils. Beaucoup ne reconnaîtront-ils pas leur propre parcours ou celui d’amis proches ?


Retours sur une vie
Un ami religieux

Ami de Michel Jondot et de Christine Fontaine, un religieux de plus de 80 ans a bien voulu répondre à nos questions. Derrière son expérience, on décèle les ruptures qu’un responsable religieux aura eu à vivre.


Une folle aventure
Dominique Penloup

Notre site contient quelques-unes de œuvres de Dominique Penloup : « Carrefour des Arts » expose en particulier son chemin de Croix. Elles sont la trace d’une aventure dont Dominique veut bien nous parler.


Habiter le poème
Jean Lavoué

A travers les aléas de l'histoire coule comme un ruisseau parti des sources d'eau vive dont parlait Jésus. La hiérarchie ne le voit pas toujours mais les poètes, comme Jean Lavoué, savent le déceler.


Hommage à Pierre de Grauw
Michel Jondot

Pierre de Grauw a quitté ce monde le 17 juillet 2016. C’était un véritable ami de « Dieu maintenant». Rendons hommage à ce grand artiste. Quelques-unes de ses sculptures sont exposées dans « Carrefour des Arts ». Elles révèlent un vrai croyant, pénétré de culture biblique.


Y a-t-il un amour heureux ?
Histoire de Véronique Lévy
Christine Fontaine

Les chemins de l’amour sont mystérieux. L’histoire de Véronique Lévy le manifeste. Elle est la petite sœur de Bernard-Henri Lévy. Née dans une famille de juifs laïcs, elle se convertit au christianisme. En 2012, elle a 40 ans lorsqu’elle reçoit le baptême. Dans un livre « Montre-moi ton visage », elle raconte son itinéraire depuis l’enfance : elle cherche l’amour auprès d’hommes qui la déçoivent… Elle le trouve en Dieu et découvre qu’Il la cherchait depuis toujours.


Vivre handicapé... une chance ?
Alain Rohand

Alain Rohand a été atteint par la poliomyélite à l’âge de 11 ans. Il en a gardé de graves séquelles. Marié et père de deux enfants, il a aujourd’hui la soixantaine. Il écrit : « Je ne peux aller jusqu'à l'audace folle de dire : la polio m'a sauvé ! Mais parfois je me dis, ce n'en est pas loin quand même. (…) Il est des renaissances qui passent par des portes étroites. La vie est plus forte que les morts. Elle gagne discrètement, telle la petite pousse qui se fraye un passage entre deux pierres, lentement mais irrémédiablement. Ses triomphes ont la discrétion des graines de semailles. »


Franz Van Der Lught
La citoyenneté comme voie de sainteté
Boutros Hallaq

Franz Van Der Lught, jésuite néerlandais, avait fait de la Syrie sa patrie d’élection. Il y vivait depuis un demi-siècle. Il a été assassiné à Homs le 7 avril 2014. Plusieurs parmi nous l’ont bien connu ; des jeunes ont participé à des marches qu’il organisait, où se rencontraient chrétiens et musulmans dans une atmosphère d’intense respect et de fraternité. Aujourd’hui Boutros Hallaq déclare à son sujet : « De nous tous, tu es le Martyr le plus beau ! ».


Les confessions d'Edith
Edith Kuropatwa

Je me présente: je m'appelle Edith, je suis née en 1933 à Bruxelles d'un couple juif polonais qui s'aimait beaucoup et m'aimait beaucoup; illuminée par cet amour, j'ai pu traverser de terribles épreuves sans me laisser abattre et en cherchant à temps l'aide amicale et/ou psychologique pour ne pas sombrer complètement dans la dépression. En 1942, mes parents ont été arrêtés à Bruxelles par la Gestapo parce qu'ils travaillaient pour la presse clandestine...


Nous ne nous sentons pas "en famille" dans l'Eglise actuelle
Jean-Pierre Jouany

J'appartiens depuis 1994 au diocèse de BELLEY ARS.
Dans ce diocèse a "sévi" un évêque, Guy BAGNARD. Sa conception du management des associations diocésaines, sa conception même de l'Eglise, en termes de relations évêque/prêtres et clercs/laïcs, sa politique de recrutement et de formation de nouveaux prêtres, et son positionnement en matière d'œcuménisme, mettaient à rude épreuve l'espérance de nombre de membres de l'Eglise, prêtres ou laïcs...


Chemins de traverse
Georgine et Pierre de Grauw

Pierre est sculpteur. Nous le connaissons bien sur le site de Dieu Maintenant : il nous a permis d’y exposer quelques unes de ses sculptures (cliquer ici pour voir ses oeuvres). Georgine est musicienne. Pierre a été religieux augustin, Georgine a été bénédictine. Ils se sont mariés et vivent ensemble depuis près de quarante ans. Nous leur avons demandé de nous raconter leur histoire.


Attique, mon amis pakistanais...
Jean-Michel Cadiot

Jean-Michel Cadiot vient de nouer un amitié par-delà toutes les frontières, y compris celles des religions. Cette rencontre dont il nous fait part peut raviver l'espérance. Malgré ce que voient nos yeux, l'amour couve dans l'humanité comme le feu sous la cendre.


Parce que Dieu t'aime !
Yves Gaubert

Yves Gaubert, naguère surnommé « l'ours » par ses étudiants à la fac de médecine de Bordeaux, a bien voulu nous livrer des « miettes de mémoire ». Sa longue carrière, pour très humaine qu’elle fut, est une expérience de liberté spirituelle dont il accepte de nous livrer le témoignage. Il nous dit, avec humour et conviction : « Je crois en un Dieu qui me propose d'aimer tous les hommes... fut-ce des évêques et d'être libre... y compris vis-à-vis des évêques ou de toute autre hiérarchie ».


"Allez, en avant, dans la joie !"
Michel Jondot

Les peintures de Soeur Marie-Boniface ont accompagné depuis des années les textes du site "Dieu Maintenant". Plus que cela, elles les ont habités. Soeur Marie-Boniface vient de nous quitter pour entrer dans la lumière de Dieu: c'était le 9 juin dernier. L'une de ces dernières paroles a été : "Allez, en avant, dans la joie ! Dieu est là ! C'est tout !"
Michel Jondot, qui était profondément lié à soeur Marie-Boniface, lui avait rendu visite peu avant son départ.


Baptisés en marche et en chemin
Brigitte Cuisinier

Charles de Foucauld a rêvé d'une Eglise où certaines structures n'étoufferaient pas le jaillissement de la vie, où prêtres et laïcs s'aideraient à défricher des terres nouvelles... Il a eu l'intuition, bien avant le Concile Vatican II, d'une Eglise où l'amitié - l'écoute mutuelle - l'emporterait sur la volonté de puissance, où la pauvreté des moyens serait une chance pour tous. Brigitte Cuisinier appartient à cette famille. Elle nous livre son parcours.
Lire le texte


Itinéraire d'un militant de la solidarité
Menotti Bottazzi

Fils d'un mineur de potasse, immigré d'Italie en Alsace, fuyant la misère et le fascisme, Menotti Bottazzi est entré à 14 ans au centre d'apprentissage des mines à Mulhouse, et, à partir de 18 ans, est descendu travailler au fond. Il rencontre alors la J.O.C. (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) qui fait de lui un militant. Avant 30 ans, il rejoint l'équipe dirigeante de l'Action Catholique Ouvrière où il est chargé des relations internationales. Un peu plus tard, il découvre le C.C.F.D. (Comité Caholique contre la Faim et pour le Développement)...


Montagnards du Vietnam
Françoise Demeure

La vie bénédictine est structurée par une Règle stricte qui englobe tous les détails de l'existence. Mais la fidélité à l'Evangile peut acculer à bouleverser tous les articles de la Règle. L'histoire de Soeur Colomban (Françoise Demeure) et de Soeur Boniface, au Vietnam pendant la guerre, à cet égard est bouleversante.