Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à " Questions d'aujourd'hui " Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Ethique et politique


Réhabiliter et réactualiser la notion de personne
Jacques Bruneau

« Est-il oui ou non possible que chaque être humain représente un visage d’humanité qui soit unique, spécifique et inimitable ? », demande Jacques Bruneau. C'est tout à fait possible si chacun considère qu'il est unique parmi d'autres qui le sont aussi. Chaque personne peut jouer sa propre partition quand elle se réjouit d'avoir à composer avec les autres.


Inégalités scolaires : le triste record de l’école française
Marie-Claude Penloup

Les problèmes de l’école tiennent une grande place dans notre pays. A-t-on raison de considérer que grâce à elle, la République laïque dispose d’un instrument efficace pour forger une société égalitaire ? Marie-Claude Penloup, une amie de Dieu-Maintenant, Professeure des sciences du langage à l’Université de Rouen, nous a proposé une synthèse des travaux sur ce sujet.


Doléances des tisserandes de "La Caravelle"

On ne voit guère les femmes de banlieues parmi les « Gilets jaunes ». Elles ont pourtant, elles aussi, des raisons de se plaindre. Michel Jondot et Christine Fontaine ont interrogé les tisserandes de "La Caravelle", une cité de la banlieue Nord de Paris dans laquelle ils travaillent depuis de nombreuses années. Ces femmes acceptent de nous faire entendre leurs "doléances". (Les noms sont modifiés.)


Une révolution culturelle

Un livre récent (Justice digitale, Antoine Garapon et Jean Lassègue) diagnostique, dans le développement de l'informatique, une sorte de révolution qui interroge le monde de la justice mais également toutes les institutions. L'équipe animatrice de « Dieu maintenant » a lu ce livre. Nous en donnons le compte-rendu à la page : « La justice en danger ».

Consciente que ce genre d'analyse concerne aussi l'institution ecclésiale, nous avons demandé à Antoine Garapon, un des deux auteurs, de venir nous préciser sa pensée. Antoine Garapon est secrétaire général de l'Institut des Hautes Études sur la Justice. Il est aussi un ami proche de « Dieu maintenant ». On trouve le texte de son intervention suivi d’une brève conclusion sur l’Église en tant qu’institution, à la page : « Rencontre autour d’Antoine Garapon ».



Dieu ! Quelle histoire !
Christine Fontaine

"Je ne puis accepter un Dieu qui fait souffrir des enfants innocents", disait Camus. Chrétiens, nous ne pouvons accepter un monde qui, loin de Dieu, sème la violence et la mort. À la suite de Jésus, nous avons à déployer les forces de l'amour pour sauver la vie.

Christine Fontaine rappelle les drames qui se succèdent depuis l’aube de la modernité.


L'Aube (journal chrétien 1932-1951)
Nicodème

Les années 30 sont celles du fascisme, du nazisme et du franquisme triomphants. Hélas, ces trois démons se sont souvent drapés dans les oripeaux du catholicisme, et ont voulu faire régner un ordre moral se revendiquant parfois même de l'Église.
En ces temps où l'Église est souvent accusée d'être réactionnaire, « de droite », il est bon de relire des textes, des articles, des reportages d'éminents chrétiens qui, au nom de leur foi, ont combattu avec fougue, passion mais aussi rigueur intellectuelle, et généralement excellent style littéraire, ces folies. Nombre de ces textes ont été rassemblés par Jean-Michel Cadiot dans trois livres contenant des articles du quotidien L'Aube, journal d'inspiration chrétienne dans l'esprit du Sillon de Marc Sangnier, fondé et dirigé par Francisque Gay.


Laïcité : l’expression publique de la religion
Mgr Pierre Wahlon

Tel est le titre d’un ouvrage récent écrit par Jean-Michel Cadiot et Monseigneur Pierre Whalon, évêque anglican vivant en France. Ce dernier nous présente ce texte qui s’efforce d’écarter des idées fausses sur la laïcité.


Après les élections présidentielles
Nicodème

Avant les élections législatives, chaque Français s’interroge. Dieu-Maintenant se refuse à conseiller quelqu’orientation que ce soit. Mais, après les présidentielles, face à la progression de l’extrême-droite chez les chrétiens, il nous semble bon de faire part de nos réactions.


Elections en France :
le réveil inquiétant d'un « électorat catholique » de droite et d'extrême-droite
Jean-Michel Cadiot

Jean-Michel Cadiot est journaliste et auteur de nombreux ouvrages. Héritier de la tradition du Sillon de Marc Sangnier, il s’insère dans le courant des chrétiens qui sont ouverts aux valeurs laïques et républicaines. Il s’est intéressé de près aux débats qui ont conduit à l’élection présidentielle. Membre de l’équipe de Dieu Maintenant, il nous fait part de ses réflexions.


Il y a urgence
Pétition en vue du second tour de l'élection présidentielle

Il nous a semblé que l'initiative prise par quelques chrétiens bien connus méritait d'être portée à la connaissance des lecteurs de Dieumaintenant.
"Il y a urgence" à endiguer la progression du Front National.
Pour signer cette pétition, cliquer sur le lien suivant :
Il y a urgence


Quand les « cathos » s’accrochent à la corde du pendu
Jean-Louis Schlegel

« Esprit », la revue fondée par Emmanuel Mounier, s’efforce de fournir une réflexion éthique de haute tenue sur les problèmes de société. Face aux élections, Jean Louis Schlegel, directeur de rédaction, a rédigé un texte qu’il nous autorise à publier et qui peut nous éclairer.


Elections présidentielles 2017
Mgrs Etchegaray, Matagrin, Delannoy et Georges Bernanos

La politique est une forme de la charité. A ce titre, évêques d'aujourd'hui ou laïc d'hier tentent de s'exprimer. En cette veille d'élection, leurs propos peuvent nous aider.


" A l'épreuve de l'impossible " : le pardon selon Jacques Derrida
Nibras Chehayed

Nibras Chehayed est un intellectuel syrien venu en France pour un doctorat sur le philosophe Jacques Derrida. A la demande de « Dieu maintenant », il a bien voulu développer pour un public non initié les réflexions d’un philosophe laïque – Jacques Derrida - à propos d’une notion chrétienne : le pardon


L'extrême droite aujourd'hui
Jean-Luc Rivoire

"Donner du sens à la politique" : en réfléchissant sur ce thème, l'équipe animatrice de "Dieu maintenant" s'est référée à un numéro de la revue "Projets" (octobre 2016) consacré à l'extrême-droite. Il semble utile de communiquer l'exposé qui en a été fait par Jean-Luc Rivoire.


A propos de la grâce présidentielle
Christine Fontaine

Certains se réjouissent de la grâce accordée par le Président de la république à Jacqueline Sauvage mais d'autres contestent profondément le bien-fondé de cette décision. Chritine Fontaine nous livre son point de vue.
Ce texte est paru initialement sur la page Facebook de Christine ; les commentaires arrivés sur Facebook lui permettent de développer son point de vue. Ils sont reproduits ici. Ne manquez pas de les regarder (cliquer sur "commentaires" sous l'introduction de l'article).


Fraternité, notre avenir
Paul Blanquart

Comment peut-on sauver l’homme et la planète ? Cette question « est de la responsabilité de tous, notamment des chrétiens-citoyens fraternels ». Telle est la conviction de Paul Blanquart, un sociologue et philosophe.

A propos de la nouvelle loi sur Israël, l'Etat-nation du peuple juif
Déclaration du Patriarcat latin de Jérusalem, le 30/7/2018

La loi à valeur constitutionnelle " Israël, l’Etat-nation du peuple juif " a été récemment promulguée par le gouvernement israélien. Elle inquiète et indigne le Patriarcat latin de Jérusalem. En effet " elle affirme qu’il n’y pas d’égalité des droits entre Juifs et Arabes et refuse de reconnaître même l’existence de ces derniers. "


A propos d'Arnaud Beltram, gendarme, attaché à son pays... et à sa religion
Christine Fontaine

Cette réaction - ou d'autres du même genre - circule beaucoup en ce moment sur la toile :
" Le geste héroïque d'Arnaud Beltram n'est pas un "sacrifice" catholique, c'est le geste d'un être humain sensible aux autres. On ne peut pas dire que la moralité soit l'apanage des religions. Fort heureusement, on peut avoir une moralité sans avoir d'ami imaginaire. "
Christine Fontaine se permet d'y réagir.


« Les pieds dans la boue et les mains dans la chair »
Pape François

Des groupes réunissant des pauvres, appelés « mouvements populaires », ont été reçus par le pape François, le 28 octobre 2014. L’évêque de Rome estime que ces organisations d’exclus, ces regroupements d’hommes et de femmes ignorés ou méprisés, doivent être écoutés tout autant que les principaux responsables de la planète et davantage que les quelques personnages qui s’approprient les biens de ce monde. Le 25 novembre suivant, le Pape François s’adressait à Strasbourg, aux responsables européens. Les propos tenus aux uns et aux autres manifestent une même conception de la société. Nous puisons dans le discours prononcé aux « mouvements populaires » pour faire apparaître la vision que le Souverain Pontife porte sur l’histoire de notre temps.


Laïcité et sécularisation
Christine Fontaine

Beaucoup de Français ont réagi en apprenant que des femmes musulmanes, sur les plages, se couvraient le corps avec ce qu’on a appelé le burkini. On y a vu une offense à la laïcité mais en réalité elles n’offensaient aucune loi de la République. Bien des réactions, devant les comportements musulmans de notre pays, relèvent peut-être d’une confusion entre laïcité et sécularisation.


Public et... public
Michel Poirier

On parle beaucoup de la place de l'islam dans l'espace public en des termes qui révèlent des confusions regrettables. Michel Poirier nous aide à trouver des mots justes.


Janvier 2015, réflexion sur l'actualité
Michel Poirier

Michel Poirier, dont les lecteurs de Dieu maintenant connaissent les compétences et la sensibilité, a écrit sur son blog ses réactions après les événements de janvier 2015 en France. Il a bien voulu que l'on reproduise son texte sur notre site (article rédigé le 15 janvier 2015).


Par delà le politique
Nicodème

Déclaration après les attentats de janvier 2015


Démocratie conditionnelle
Michel Poirier

On le constate chaque jour, des groupes tentent de s'opposer physiquement à la mise en oeuvre de décisions prises de manière régulière par des instances démocratiques. Michel Poirier s'interroge : l'attachement à la démocratie peut-il sans dommages graves devenir conditionnel ?


Pour qui voter... selon le pape François ?

Nous vous proposons d'étudier les programmes électoraux des divers candidats à l'aune des convictions du pape François. Dans un long texte, il expose sa vision du monde et de l'Eglise. Nous en donnons quelques très courts extraits qui peuvent nous aider à faire notre choix.


Gaza
Christine Fontaine, Michel Jondot

Devant les événements de Gaza, bien des chrétiens dénoncent les erreurs politiques ou les intentions malignes du Hamas. Nous ne discuterons pas cette question. Mais nous voulons dire notre double inquiétude (mis en ligne le 4/08/2014).


A propos de la "nuit de cristal" et du sort des palestiniens
La rabbin Lynn GOTTLIEB

Ce texte date de 2012 mais il semble plus que jamais d’actualité. Les Palestiniens sont "vulnérables à une extermination de masse", écrit Lynn Gottlieb, rabbin aux Etats-Unis, qui appelle à une véritable mobilisation et à des sanctions contre Israël, comme il aurait dû y en avoir lors de la "Nuit de cristal", en novembre 1938.
Certes, nous n'aurions pas nous-mêmes employé ces termes-là pour dire notre indignation devant la situation faite aux Palestiniens. Parce que, chrétiens, nous sommes conscients des responsabilités historiques de notre tradition dans la manière dont l'antisémitisme s'est répandu et a sévi depuis des siècles, nous nous serions interdit de comparer les gouvernants de l'État d'Israël à Hitler. Une juive peut l'oser, pour pousser d'autres juifs à prendre conscience de la gravité de ce qui se fait.


19 mars : anniversaire du Cesser le Feu en Algérie
Michel Jondot

Pour la première fois, le Parlement a décidé de faire du 19 mars la date officielle de la fin des hostilités entre la France et l’Algérie. C’est pour Michel Jondot – un ancien combattant – l’occasion d’une méditation dont il nous fait part.


Pour le retour de la morale en politique
Jean-Michel Cadiot

Conseiller National du Mouvement Démocrate, journaliste à l’AFP, Jean-Michel Cadiot nous propose une réflexion sur la morale en politique. Il élargit les dimensions d’un problème qu’on aurait tort d’enfermer dans l’actualité immédiate.


Le monde entier est en guerre
Abbé Pierre

Ce texte est extrait d’une conférence de l’Abbé Pierre. Prononcé au début des années 80 dans une paroisse de la région parisienne, il est resté inédit jusqu’à ce jour. Il était prophétique. Au milieu des crises financières et morales que traverse notre pays, il apporte une lumière sur l’actualité la plus brûlante. C’est un appel à la résistance.


Des droits pour être humain
Jean-Luc Rivoire

On ne saurait trop recommander la lecture de ce texte. Jean-Luc Rivoire est spécialiste du droit de la famille. Il s’appuie sur son expérience de juriste qui voit naître des revendications inédites (mariages homosexuels, mères porteuses, droits de l’enfant, etc.). Il constate aussi l’influence du néolibéralisme qui fait du marché le principe de compréhension du monde. Dans ce contexte, il pose la question : « Comment faire société aujourd’hui ? » Il diagnostique une crise qui ébranle en même temps la société et l’Eglise. Cette crise peut être qualifiée de « spirituelle » et touche autant le croyant que l’incroyant ; elle consiste dans le fait que la cohésion sociale se pulvérise. « A chacun son choix », telle est la tendance qui se répand...


Et pourtant elle parle, l'humanité malgré la mort !
Jean-Claude Caillaux

Jean-Claude Caillaux est permanent du mouvement ATD Quart Monde. Il rencontre des personnes qui vivent - et souvent meurent - dans la rue. "Ils m’ont « requis », écrit-il. C’est pourquoi j’y suis allé. Comme « une impossibilité de se dérober ». J’espère leur amitié. C’est sans doute ma seule activité."


Marc Sangnier, précurseur du christianisme social
Jean-Michel Cadiot

Jean-Michel Cadiot évoque la figure de Marc Sangnier. Il voit en ce laïc un précurseur de Vatican II. Le fondateur du Sillon a su garder sa fidélité à l'Eglise tout en arrachant cette dernière à la tentation du repli réactionnaire. Jean-Michel, journaliste à l'AFP, à écrit la vie de Francisque Gay, son grand-père. Ce dernier, fondateur du journal « La vie catholique » fut un ami de Marc Sangnier.