Page d'accueil Nouveautés Sommaire Auteurs
Retour à " Eglise en question " Contact - Inscription à la newsletter - Rechercher dans le site

Chrétiens en Occident


Mon rapport à la religion chrétienne
Alain Rohand

Alain Rohand est un ami de Christine Fontaine. Il se reconnaissent l’un et l’autre habités par le même désir de vivre à la suite du Jésus de l’Evangile Cependant Alain refuse totalement de se dire chrétien parce qu’il conteste radicalement le bien-fondé d’une Eglise. Christine se reconnaît profondément d’Eglise bien qu’elle souffre de ce qui, à ses yeux, y occulte trop souvent l’Evangile.

Il nous a semblé important d’écouter ce qu’Alain dit de l’Eglise. Christine donne ensuite sa propre position en citant de courts extraits d’un texte de Georges Bernanos. Peut-être les croyants ont-ils à inventer aujourd’hui une nouvelle manière de se rejoindre par-delà leur appartenance ou non à une Eglise…

Cet article est composé d'extraits du blog d'Alain qu'il a revus. Une discussion entre Alain et Christine s'en est suivie. Nous la reproduisons dans "Commentaires et débats". Si d'autres désirent se mêler à la conversation, ils seront les bienvenus.


Une histoire d’Eglise et des histoires de familles
Jean-Luc Rivoire

Maître Rivoire est spécialisé dans les questions familiales. Engagé dans l’équipe de catéchuménat de sa paroisse de la banlieue parisienne, il fait face à une situation déconcertante : une croyante, au terme d’une préparation sérieuse, est écartée du baptême !


Chrétiens, catholiques, sommes-nous victimes de discrimination ?
Nicodème

"Les chrétiens ne sont pas écoutés ! Ils sont méprisés par l'Etat sans que personne ne trouve à redire !" Telle est l'opinion d'un certain nombre de catholiques. Michel Poirier s'interroge : plutôt que de dénoncer une discimination négative ne serait-il pas plus juste de parler de discrimination positive ?


"Le combat perdu de l'Eglise" ?
Débat entre Marie-Reine Mezzarobba et Christine Fontaine

A la suite de l'article de Christine Fontaine "Le combat perdu de l'Eglise ?", un débat s'est engagé avec Marie-Reine Mezzarobba qui est théologienne. Christine et Marie-Reine se rejoignent sur certains aspects mais ne partagent pas pour autant exactement le même point de vue. Nous avons pensé que leur échange pourrait relancer la réflexion.


"Le combat perdu de l'Eglise" ?
Christine Fontaine

Pourquoi des croyants s’éloignent-ils de l’Eglise ? A-t-on raison de la qualifier de réactionnaire ? Quelles sont les situations concrètes sur lesquelles buttent des chrétiens ? Est-il possible de dégager le système dans lequel elles sont prises ? Des changements sont-ils possibles pour que ces catholiques retrouvent leur fierté ? Cet article tente d’opérer un va-et-vient entre des situations concrètes et le système qui les sous-tend.


Une nouvelle fois
André Fossion

Depuis de nombreuses années, au moins dans nos pays de vieille chrétienté, le langage et les rites de l’Eglise catholique ont perdu leur prise sur un très grand nombre de citoyens. Cependant, pour André Fossion, l’Evangile garde toute sa force de subversion et de nouveauté. Encore faut-il, pour le percevoir, que la foi s’exprime dans un vocabulaire accessible à nos contemporains. C’est ce à quoi s’emploie André Fossion dans son ouvrage : « Une nouvelle fois, Vingt chemins pour recommencer à croire ». Dans les deux passages que nous retenons, il montre que le fonctionnement de l’institution ecclésiale peut aussi être un obstacle à la foi.


L'engagement des chrétiens dans le monde
Hubert Faës

Depuis la Libération et jusqu’aux années 1980, bien des chrétiens se sont engagés au service d’un monde en voie de sécularisation. Après lecture d’un livre récent, le philosophe Hubert Faës, président du groupe ALETHE, s’interroge. L’échec de cette expérience d’engagement serait le fruit d’une Institution qui a voulu se maintenir face au monde. N’aurait-elle pas dû plutôt faire de la présence des chrétiens dans le monde tel qu’il est, le cœur de l’Eglise ?


Comment défaire la collusion catholicisme - milieux d’extrême droite ?
Jean Lavergnat

L'Eglise catholique est-elle complice de l'extrême-droite ? On peut se poser la question lorsqu'on apprend que, parmi les croyants, les jeunes ont souvent voté pour le Front-National au premier tour des élections présidentielles. Ce phénomène n'est-il pas le symptôme du fonctionnement de plus en plus hiérarchique du Pape et de l'épiscopat ?


Rejeter l'exclusion
Michel Jondot

La morale chrétienne croise la morale laïque; les interdits des uns ne se confondent pas toujours avec ceux des autres. L’Eglise réussira-t-elle à défendre son message sans exclure les baptisés écartelés entre deux sortes d’exigences ?


Trop d'interdits ?
Christine Fontaine

Quand les lois de l’Eglise ne peuvent plus indiquer la route à suivre, comment vivre encore dans la fidélité ? Au plus noir de la nuit, le va-et-vient de la parole et de l’écoute est peut-être la lumière qui éclaire les pas: «Mes brebis écoutent ma voix!»
A la lecture de cet article, plusieurs interventions de lecteurs ont provoqué des échanges avec Christine Fontaine. Celle-ci s’efforce d’en rendre compte sous forme d’entretien. On en retiendra qu’on ne peut guère parler des lois dans l’Eglise sans aborder le Mystère de l’Eucharistie. En ce lieu, toute mise à l’écart d’un croyant, quel que soit son comportement, est difficile à concevoir. On trouve ces échanges en cliquant sur "Entretien" dans la même page.


La vocation de théologien
Joseph Moingt

Pendant douze ans, Joseph Moingt a partagé la réflexion des responsables de la paroisse Ste Bathilde, en banlieue parisienne, dont Michel Jondot était curé. En répondant, à partir de cette expérience, aux questions que lui a posées Christine Fontaine, il nous livre quelques convictions sur l’Eglise et son avenir.


La vraie fidélité
Jean-François Six

Monseigneur Riobé, mort de façon mystérieuse en juillet 1978, militait pour une "Eglise du courage". Jean-François Six, dans la biographie qu'il lui a consacrée, avait su déceler un tournant dans sa vie lorsqu'en 1969 il avait accepté de témoigner en faveur de trois objecteurs de conscience au cours d'un procès à Orléans, la ville dont il était évêque. Cet événement lui avait permis de comprendre que l'Eglise n'était pas au service des seuls chrétiens mais de "tous les autres".
Ce texte de J.F. Six, s'appuyant sur la vie de Monseigneur Riobé, affirme que la fidélité chrétienne est une expérience de créativité.


Comment la parole peut-elle circuler en Eglise ?
Marie-Reine Mezzarobba

La Pentecôte, en même temps qu'elle chante la venue de l'Esprit, rappelle le triomphe de la parole: "Ils se mirent à parler en d'autres langues". L'événement peut-il se prolonger aujourd'hui et comment? Marie-Reine Mezzarobba a bien voulu nous aider à vivre avec cette question.


Les pieds dans le bénitier - Lecture critique
Michel Jondot et Christine Fontaine

On entend dire que le livre d'Anne Soupa et Christine Pedotti, "Les Pieds dans le bénitier", repose sur des intuitions semblables à celles de "Dieu Maintenant". Michel Jondot et Christine Fontaine, fondateurs de notre site, montrent qu'il s'agit là d'un lourd malentendu dont leur article devrait aider à sortir.


Vers quelle Eglise ?
Joseph Moingt

Joseph Moingt n'est pas seulement le théologien savant dont les livres auront nourri la pensée chrétienne depuis plus d'un demi siècle.
Il est l'ami qui, depuis 35 ans, éclaire notre groupe dans sa volonté d'être fidèles à l'Eglise et à la société.


La démocratie dans l'Eglise est-elle possible ?
Paul Valadier

Paul Valadier ainsi que la revue "Croire aujourd'hui" ont eu l'amabilité de nous autoriser à reproduire cet article, qui nous semble très important, sur la démocratie dans l'Eglise.
Paul Valadier nous fait remarquer que "les autorités hiérarchiques ne sont pas enseignantes sans être enseignées, donc sans se mettre à l'écoute de l'Esprit qui parle par les Eglises et en elles, comme l'écrit l'Apocalypse de Jean. Elles ont donc beaucoup à apprendre de fidèles avant de, et pour pouvoir leur parler. On l'oublie trop !"